Newsletter  inscrivez-vous
 Espace Partenaire  login:   Mot de passe:    
Accueil > Dossiers >  Matériel  >  Tout sur le béton cellulaire et ses qualités
Matériel : Tout sur le béton cellulaire et ses qualités


Le béton cellulaire est un matériau de construction en pleine expansion dans l'habitat, en particulier individuel. Normal, il est bourré de qualités. Economique, facile à poser et peu polluant, c'est un bon isolant phonique et thermique.

 

Le béton cellulaire est né en Suède en 1924. Son invention est attribuée à J.A. Eriksson, qui a conjugué deux découvertes antérieures : celle de W. Michaelis qui, en 1880, inventa l'auto- clavage du mélange chaux-sable-eau, et celle d'Hoffmann qui, en 1889, mit au point la technique de l'expansion du mortier. L'ingénieur suédois ajouta dans un premier temps une petite quantité de poudre de métal (aluminium) au mélange sable fin-chaux-eau avant d'améliorer le procédé par une cuisson en "autoclave". La première commercialisation du béton cellulaire s'est faite sous la marque Ytong en 1929.

Employé pour la construction de maisons individuelles et de bâtiments, le matériau connaît une rapide expansion dans toute l'Europe. En France, la première usine s'installe à Maisse, près d'Étampes, construite par l'entreprise suédoise Siporex, rachetée comme Ytong, en 2004, par le fabricant Xella, qui commercialise dorénavant le produit sous l'appellation "Thermopierre". Créée en 2005, la société HL2R, propose aussi une gamme de blocs de béton cellulaire sous la marque "Porit".

Un matériau performant, sain et économique

Pour la fabrication du béton cellulaire, on prépare un mélange homogène de matières premières (sable+chaux+ciment+eau +agent d'expansion), que l'on coule dans des moules. Après quelques heures de repos dans une étuve, la matière a pris du volume et devient suffisamment solide pour être démoulée. Ce "gâteau" est alors découpé au fil d'acier. Puis il subit un traitement thermique en autoclave (sous une pression de 10 bars et à une température de 180 °C pendant 10 à 12 heures), qui lui confère ses propriétés mécaniques. Il est alors prêt pour le conditionnement.

Non polluant, sans composés organiques volatils (COV), isolant phonique et thermique, le béton cellulaire est en plus facile à poser.

Economique, le monomur Thermopierre de Xella ( de 36,5 cm d'épaisseur) 

Le "Thermopierre" est un matériau sain, non fibreux et exempt de tout COV (composé organique volatil). Sa composition dense le rend non combustible, 100 % ininflammable et en fait un bon rempart contre les bruits. De plus, c'est un très bon isolant thermique avec un lambda de 0,10 W/m.K ! Il n'est donc pas nécessaire d'ajouter un isolant à l'intérieur ou à l'extérieur de la maison. Et son importante inertie thermique lui permet de réguler naturellement la variation de la température à l'intérieur du bâtiment, contribuant ainsi aux économies de chauffage et de climatisation.

Il affiche également un bilan énergétique satisfaisant : "Sa fabrication est non polluante, elle bénéficie d'ailleurs de la certification ISO 14001 sur l'environnement et nécessite très peu d'énergie : 250 kWh pour produire 1 m3 contre plus de 1 500 kWh pour la brique de terre cuite", explique Valérie Tardy, directrice marketing et communication de Xella Thermopierre. Ce fabricant a lancé lors du salon Batimat (voir encadré) le premier "Bloc Bio Climatisant" répondant aux exigences des labels : Maison passive, Minergie et Effinergie. En effet, grâce à leur composition et leur épaisseur de 50 cm, les murs montés avec ces blocs présentent une excellente performance thermique engendrant une absence totale de pont thermique.

Hyperléger et facile à poser

Côté mise en oeuvre, ce bloc est facile à manipuler grâce à sa légèreté (350 à 800 kg/m3 contre 2 400 kg pour le béton ordinaire), mais aussi grâce à l'ergonomie des blocs, équipés de poignées intégrées. Sa pose est rapide, puisqu'il est scellé par des joints minces (2 mm) avec un mortier-colle spécial (certifié CSTBat). Une technique qui permet d'économiser le mortier et d'offrir une étanchéité optimale. Autre avantage : après avoir appliqué un enduit, on peut poser dessus toutes sortes de finitions (peinture, carrelage...). L'engouement pour ce matériau a d'ailleurs permis de développer ses applications à l'intérieur, sous forme de cloisons, de planchers, jusqu'aux plans de travail...

Source : http://www.cotemaison.fr

  • Architecture
  • L’architecture peut se définir comme l’art de bâtir des édifices.
    Le terme architecture permet aussi de spécifier, pour l'objet créé par l'acte de bâtir, l’ensemble des caractéristiques telles ...
  • Décoration
  • La décoration d'intérieur consiste en l'aménagement et l'embellissement d'une maison ou d'un appartement : accorder couleurs, objets de décoration, mobilier,... Les part...

  • Immobilier
  • L’immobilier est un terme générique, définissant et incluant toute activité commerciale ou privée ayant trait aux biens immobiliers.
    Le terme désigne communément les transactions s’opérant sur...
    »TOUS LES DOSSIERS
       TÉME DU MOIS
    Brillant et Beau!
    Un "bon" éclairage est-il important pour votre projet? Qu'est-ce quune bonne conception lumière et comment s'obtient-elle ?
     VOS DOSSIERS FAVORIS
  • Vie pratique
  •  Premier consommateur d’énergie à l’horizon 2030
    Le secteur du bâtiment représente aujourd’hui un...
  • Architecture
  •  Une maison habillée par la couleur
    Au cœur de La Marsa, cachée par de...
  • Architecture
  •  Villa BH: Volumes, lumière et paysage
    Dotée d’une architecture contemporaine, cette villa ...
  • Architecture
  •  Maison moderne : caractéristiques et conseils
    La vente de terrain est conclue...
     DÉFINITION DU JOUR
    Plaquettes : Les plaquettes ou bandes de briques sont sciées de façon mécanique à partir de briques de façade...
     LES NOUVEllES TECHNOLOGIES
     La technologie BUS/SCS
    La technologie BUS/SCS offre un confort maximal et un choix étendu de commandes traditionnelles et /ou tactiles.
     La technologie In One by Legrand
    Le système domotique In One By Legrand utilise la technologie Courant Porteur en Ligne (CPL).
     Les Courants Porteurs en ligne (CPL)
    Les CPL, c'est la possibilité de faire passer de l'information numérique
     La technologie Radio/ZigBee
    La technologie Radio/ZigBee permet de faire évoluer les différentes fonctions domotiques de la maison
     PARTENAIRES
     SPONSORS